Misez sur le bon chevaux (Facteurs chevaux au Connétable le 01/06/2015)

Facteurs Chevaux - chanson française underground Paris
Misez sur le bon chevaux (Facteurs chevaux au Connétable le 01/06/2015)
Facteurs Chevaux - chanson française underground Paris
Photo © LoRaine de Paris

Le Connétable était le comte chargé des étables plus exactement des écuries. C’était un chef de cavalerie. Alors Loraine de Paris et moi sommes partis au trot découvrir Facteurs Chevaux au Connétable, petit restaurant du Marais qui en échange de quelques bières (deux par musicien pas plus c’est la crise…) «accueille» des groupes qui, s’ils ne sont pas tous intéressants, ont au moins le mérite d’être plus sympathiques que les gérants du lieu…

A l’heure ou le talent ne se trouve pas sous le sabot d’un cheval, Fabien Guidollet et Sammy Decoster sont deux pur-sang qui viennent démentir cette expression. Eux galopent avec quelques autres en tête de la harde. Non ! Je ne dirai pas qu’ils font du harde rock ! Ah ! Je l’ai dit ? Non ici c’est plutôt folk… Des guitares acoustiques noires à la Léonard Cohen ambiancent des titres comme «Le chemin des dames de pluie», «Valhalla» ou «Scie». Les arpèges et mélodies de Sammy ou Fabien rappellent discrètement Master Song, Winter Lady ou The Stranger Song du canadien. Mais ici les voix chantent dans des réverbes démesurées qui lorsqu’elles ne sont pas celles naturelles d’églises ou de grottes, que Facteurs Chevaux apprécie particulièrement, proviennent d’une tête d’ampli où il suffit de pousser le potentiomètre. Et pas de hennissements non ! Des voix magnifiques qui se complètent sur des textes en français donnant au groupe un air de troubadours modernes. Cette impression est accentuée par le côté bucolique des paroles. Ici les arbres poussent avec la sève des groupes hippies au meilleur des années 60.

Mais qu’on ne s’y trompe pas, le propos reste acide comme dans Valhalla, sur la promesse d’un paradis, ou Le chemin des dames de pluie, très beau titre rendant hommage aux mutins de 1917 qui refusèrent d’être les victimes d’un carnage prévisible et inutile. C’est beau, c’est planant et on en redemande.

A l’instar du Facteur Cheval, Sammy et Fabien construisent un Palais musical idéal ou les délires poétiques passent comme une lettre à la poste. Si j’étais producteur c’est sur ce Chevaux-là que je miserais ! Hue dada !

par Stephen Morelli

*** Restez à l’affût ! Retrouvez bientôt dans cet article d’autres extraits vidéos live du concert !


Facteurs Chevaux - chanson française underground Paris

Facteurs Chevaux

Share

Laisser un commentaire